Une tradition depuis 1848

Alix Gueissaz

1817-1900

En 1848, la Suisse prend avec sa nouvelle constitution son caractère moderne d'Etat fédératif. Toujours en vigueur aujourd'hui, elle garantit la souveraineté des cantons sauf dans les domaines réservés à la Confédération (politique extérieure, poste, douane, monnaie, trafic, organisation militaire). Un nouvel élan social, politique et économique est donné.


La même année, Alix Gueissaz, un paysan au caractère dynamique et énergique, commence dans son atelier la fabrication des boîtes à musique à L'Auberson, près de Sainte-Croix.


Alix eut 8 enfants parmi lesquels Jules-Louis et Philippe.


Jules-Louis représente la maison familiale à Téhéran. En 1900, il livre une boîte à musique de luxe au Shah de Perse.

Philippe Gueissaz

1850-1921

Deuxième fils d'Alix, Philippe seconde activement son père. Ils participent ensemble aux Expositions Universelles de Paris de 1878 et 1889 où ils sont médaillés. En 1883, lors de la première exposition nationale suisse, ils reçoivent un diplôme d'honneur qui confirme à nouveau la manufacture très soignée de leurs produits.


Il eut cinq enfants: Auguste, Arthur, Rachel, André-Samuel et Félix.


Auguste et Félix s'installent en Perse. Auguste s'occupe de son entreprise de transport et il joue le rôle de consul représentant la Suisse auprès du Shah. Félix développe un important commerce de bois de noyer.

Arthur et Rachel quittent L'Auberson pour vivre à Genève.


Il ne reste plus qu'André-Samuel pour reprendre le flambeau familial.

André-Samuel Gueissaz

1881-1973

Il est le dernier représentant de cette époque pendant laquelle l'artisan s'occupe à la fois de son entreprise et de son activité agricole.


Les commandes se font rares. En effet l'apparition du phonographe porte un préjudice considérable à la vente des cartels (grandes boîtes à musique). C'est pourquoi, en 1925, avec l'appui de sa soeur Rachel et de son mari Paul Würster, il décide d'exploiter à Genève un commerce de denrées coloniales et ceci pendant une vingtaine d'années.


En 1938, quelques clients américains se manifestent et une nouvelle impulsion est donnée à la boîte à musique.

Il eut quatre enfants: Roger, Edgar, René et André-Paul

André-Paul Gueissaz

1920-2016

Sa formation de mécanicien lui permet d'installer des procédés de fabrication modernes. Afin de satisfaire une demande de plus en plus importante, cet industriel entreprenant agrandit l'atelier qui devient une petite fabrique. In 1959, ses connaissances commerciales et techniques lui permettent de fonder "Gueissaz-Jaccard" en associant dans cette aventure sa femme Suzanne Jaccard.


Il eut deux enfants: Pierre-André et Anne-Claude.

Pierre-André Gueissaz

1953 aujourd'hui

Aujourd'hui, l'arrière-arrière-petit-fils d'Alix Gueissaz consacre toute son énergie au perfectionnement d'un savoir-faire accumulé pendant cinq générations.


Ce dernier héritier direct d'un artisanat vieux de presque deux cents ans désire faire partager son amour du travail bien fait avec une clientèle exigeante à la recherche d'un bel objet.